Ce que la plongée m’a appris

Avoir plongé dans différents pays, avec de nombreuses personnes m’a appris de nombreuses choses

Nous ne sommes que de simples observateurs 

La règle la plus importante que l’on vous apprendra et qui est souvent négligée dans certains pays, est que nous ne sommes que de simples observateurs.

(Parlons biologie un peu) En plongeant nous rentrons dans un autre monde, ou nous découvrons de nombreuses espèces, de nouveaux écosystèmes. En effet, nous avons évolué en dehors de l’eau, donc nous ne possédons pas des branchies ce qui fait que nous ne sommes pas dans notre élément naturel dans l’eau.
Nous ne pouvons pas nous permettre d’intervenir dans ce milieu sinon nous risquons d’altérer l’environnement et le comportement des animaux.

11781886_10207602459246016_1993460353065319223_n

Ce sont des animaux sauvages avant tout malgré que cela soit des animaux aquatiques, nourrir une murène ou un requin n’apportera rien de bon…  Nous pouvons le voir dans de nombreuses vidéos sur internet ou des plongeurs se font attaquer par des murènes.

Il s’agit pour la plupart de murènes nourrit régulièrement lors des plongées qui un jour ne sont pas nourrit et prennent votre doigt pour de la nourriture par exemple… Ou encore le nombre d’attaques de requins qui augmentent dans des régions comme la Réunion ou l’Afrique du Sud, ce qui est en majorité dû au fait que les requins sont nourris lors des plongées en cage, ce qui les attire considérablement dans certains secteurs …

En tant qu’être humain, notre peau est recouverte d’une fine couche appelé « épiderme » qui recouverte de nombreuses bactéries et de corps gras, c’est pour cela qu’il ne faut surtout pas toucher d’organismes sous l’eau.

Certaines bactéries inoffensives pour l’homme pourraient l’être pour d’autres organismes.

 

Apprendre à se canaliser et ne pas paniquer

Sous l’eau nous sommes vulnérables, c’est un fait.

En effet, nous sommes dépendants d’un détendeur et d’une bouteille remplit d’air comprimé.

De nombreux événements peuvent arriver sous l’eau, comme avoir peur de tel animal qui surgit, une murène qui arrive et que vous n’aviez pas vu, un bruit étrange, la profondeur qui vous écrase et une respiration difficile qui vous angoisse, du courant… Comme je disais plus haut, nous ne sommes pas dans notre élément, c’est donc normal d’avoir peur.

Tout plongeur a eu peur en plongée, mais il faut apprendre à bien se canaliser.

Le risque serait de perdre son détendeur, et ne plus pouvoir respirer ou de remonter trop vite ce qui entraînera des accidents de décompression

 

La pire chose serait de paniquer, cela pourrait même être fatal.

DSCN9812

 

La préparation avant plongée est plus importante que la plongée en elle-même

Le temps de préparation, c’est à dire choisir sa combinaison, un masque qui ne laisse pas passer l’eau, des palmes qui ne vous irritent pas, vérifier sa bouteille et la mettre a la bonne hauteur sur votre BCD, ou encore contrôler l’air, avoir bien ouvert sa bouteille, vérifier la tuyauterie et bien d’autres.

Vous avez du remarquer que tous ces contrôles prennent du temps, et ce n’est pas pour rien, en effet ils sont essentiels pour mener la plongée en toute sécurité.

Ils vous permettront de profiter au maximum de cette plongée en évitant les mauvaises surprises.

 

L’équipement ne fait pas de différence sous l’eau

Sous l’eau, nous sommes complètement égaux, ce n’est pas avoir un équipement coûteux qui vous rendra un meilleur plongeur.  Si vous avez mal préparé votre équipement, que vous ne savez pas surveiller votre réserve d’air, peu importe le problème qui peut arriver.

Votre matériel ne vous aidera pas en cas de soucis, nous sommes donc égaux quelques soit l’équipement.

J’ai vu des plongeurs acheter des matériels très coûteux alors qu’ils plongeaient maximum 5 fois par an et ne pas maîtriser les bases de la plongée. Evidemment, chacun fait ce qu’il veut, mais il est préférable de savoir maîtriser sa flottabilité pour éviter de se retrouver a laisser traîner son détendeur de secours sur les coraux par exemple et ainsi d’abîmer l’environnement, ou encore de donner un coup de palme sur des gorgones…

 

Alors maintenant, vous êtes prêts ?

DSCN0002

Laisser un commentaire